Déclaration du Président de la Commission sur le processus électoral en République Démocratique du Congo

Dates: 
December 30, 2018

Déclaration du Président de la Commission sur le processus électoral en République Démocratique du Congo

Addis Abeba, le 30 décembre 2018. Le Président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, continue de suivre de près l'évolution du processus électoral en République démocratique du Congo. À la suite du report des élections générales au 30 décembre 2018, tel que décidé par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) le 20 décembre 2018, le Président de la Commission souligne l’importance que l’Union africaine attache à leur bon déroulement, comme étape déterminante pour la consolidation de la démocratie, de la paix et de la sécurité en RDC et en Afrique d’une façon plus générale.

Le Président de la Commission exhorte l’ensemble des parties prenantes, y compris les candidats, la CENI, ainsi que les électeurs en général, à œuvrer, chacun en ce qui le concerne, à la tenue d’élections apaisées et transparentes, conformément aux normes et principes internationaux et continentaux pertinents.

Le Président de la Commission prend acte de la décision de la CENI reportant au mois de mars 2019 la tenue des élections partielles dans les circonscriptions de Beni, Beni-ville et Butembo-ville, dans la province du Nord Kivu, ainsi que dans la circonscription de Yumbi, province de Mai-Ndombé, face aux menaces que l’épidémie à virus Ebola et l’insécurité font peser sur les scrutins dans ces régions. Il appelle toutes les parties prenantes congolaises à trouver ensemble des solutions consensuelles visant à sauvegarder les droits des citoyens et à préserver la paix et la stabilité sur l’ensemble du territoire de la RDC.

Le Président de la Commission réaffirme le soutien de l’Union africaine à la RDC et sa solidarité avec son peuple en ce moment particulièrement important de son histoire.