DÉCLARATION DU PRÉSIDENT DE LA COMMISSION DE L’UNION AFRICAINE SUR LA SITUATION AU KENYA

Dates: 
February 01, 2018

DÉCLARATION DU PRÉSIDENT DE LA COMMISSION DE L’UNION AFRICAINE SUR LA SITUATION AU KENYA

Addis Abeba, le 1er février 2018: Le Président de la Commission de l'Union africaine, Moussa Faki Mahamat, suit de près l'évolution de la situation politique au Kenya. À cet égard, il note avec préoccupation l'organisation par la Super Alliance nationale (NASA) d'une cérémonie au cours de laquelle M. Raila Odinga a “prêté serment” en tant que “Président du peuple du Kenya”. 

Le Président de la Commission rappelle qu'une mission d'observation électorale de l'Union africaine dirigée par l'ancien Président Thabo Mbeki a observé les élections, dont les résultats ont été validés par la Cour constitutionnelle du Kenya. Dans ce contexte, et conformément à ses instruments pertinents, notamment la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance, l'Union africaine rejette toute action portant atteinte à l'ordre constitutionnel et à l'État de droit. Le Président de la Commission demande instamment à toutes les parties concernées de renoncer à de telles actions, qui par ailleurs mettent en péril la stabilité politique du Kenya. Il exhorte toutes les parties prenantes à agir en stricte conformité avec la Constitution du Kenya et d'autres textes pertinents. 

Le Président de la Commission exhorte le peuple kenyan à persévérer résolument sur la voie de l'Etat de droit et de la consolidation de ses institutions démocratiques, et à éviter tout acte susceptible de compromettre la stabilité de leur pays et son développement socio-économique. Il exprime la disponibilité de l'Union africaine à apporter toute l'aide voulue pour désamorcer la tension actuelle sur la base du principe fondamental du respect de l'ordre constitutionnel et de l'Etat de droit.