Déclaration du Président de la Commission de l’Union africaine sur le sort des migrants bloqués en Méditerranée

Dates: 
June 12, 2018

Déclaration du Président de la Commission de l’Union africaine sur le sort des migrants bloqués en Méditerranée

Addis Abéba, le 12 juin 2018: Le Président de la Commission de l'Union africaine, Moussa Faki Mahamat, félicite le Gouvernement espagnol pour avoir conduit à bon port plus de 600 migrants, y compris des femmes et des enfants, échoués en Méditerranée depuis le dimanche 10 juin 2018.

"Les migrants en détresse, indépendamment de leur origine et de leur statut juridique, méritent la protection nécessaire en vertu du droit international", a déclaré le Président Faki. «Les États membres de l'Union européenne se doivent de démontrer leur volonté de respecter nos obligations partagées d’assurer la sûreté des migrants lorsqu’ils sont dans des situations d’urgence et de respecter leurs droits tant à l'intérieur de leurs frontières qu’à l’extérieur, tout en s'attaquant aux causes sous-jacentes de la migration illégale».

Le Groupe de travail conjoint dirigé par l'Union africaine, avec la participation de l'Union européenne et des Nations unies et mandaté d’aider à trouver une solution au sort des migrants africains en Libye, continuera à travailler avec les autorités libyennes pour la fermeture de tous les centres illégaux de détention et le renforcement des efforts visant à démanteler les réseaux illégaux de trafic et de contrebande dans la région.

À cet égard, la Commission de l'Union africaine félicite le Conseil de sécurité des Nations unies pour avoir imposé des sanctions à l’encontre de six personnes accusées d'avoir dirigé des réseaux de passeurs et de trafiquants de migrants en Libye.