Une Afrique Unie et Forte

Top Slides

Projets phares de l'agenda 2063

PROJETS PHARES DE L'AGENDA 2063

Les projets phares de l'Agenda 2063 font référence à des programmes et initiatives clés qui ont été identifiés comme essentiels pour accélérer la croissance économique et le développement de l'Afrique, ainsi que pour promouvoir notre identité commune en célébrant notre histoire et notre culture dynamique.

Les projets phares englobent, entre autres, les infrastructures, l'éducation, la science, la technologie, les arts et la culture, ainsi que des initiatives visant à garantir la paix sur le continent.

  1. RESEAU INTEGRE DE TRAINS A GRANDE VITESSE

    Le projet vise à relier toutes les capitales et centres commerciaux africains par le biais d'un réseau de trains à grande vitesse africain, facilitant ainsi la circulation des marchandises, des services de facteurs et des personnes. La connectivité ferroviaire accrue vise également à réduire les coûts de transport et à décongestionner les systèmes actuels et futurs.

    Pour en savoir plus sur nos initiatives dans les domaines du transport, de l'infrastructure et de l'énergie (Visitez le site du Département de l'infrastructure et de l'énergie)

  2. FORMULATION D'UNE STRATEGIE AFRICAINE SUR LES PRODUITS DE BASE

    L’élaboration d’une stratégie continentale sur les produits de base est considérée comme essentielle pour permettre aux pays africains d’ajouter de la valeur, d’obtenir des gains plus élevés de leurs produits de base, de s’intégrer aux chaînes de valeur mondiales et de promouvoir une diversification verticale et horizontale ancrée dans la valeur ajoutée et le développement du contenu local. La stratégie vise à transformer l'Afrique, qui n’était simplement qu’un fournisseur de matières premières pour le reste du monde en un continent qui utilise activement ses propres ressources pour assurer le développement économique des Africains.

    Pour en savoir plus sur nos programmes visant à stimuler la production et le commerce de produits de base en Afrique (Visitez le site du Département du commerce et de l'industrie)

  3. CREATION DE LA ZONE DE LIBRE-ÉCHANGE CONTINENTALE AFRICAINE (AfCFTA)

    Accélérer le commerce intra-africain et renforcer la position commerciale de l'Afrique sur le marché mondial. L'AfCFTA vise à accélérer de manière significative la croissance du commerce intra-africain et à l'utiliser plus efficacement en tant que moteur de la croissance et du développement durable en doublant le commerce intra-africain, renforçant ainsi la voix commune de l'Afrique et sa marge de manœuvre dans les négociations commerciales mondiales.

    Pour en savoir plus sur nos initiatives visant à promouvoir l'intégration régionale et à stimuler le commerce intra-africain (Visitez le site du Département du commerce et de l'industrie)

  4. LE PASSEPORT AFRICAIN ET LA LIBRE CIRCULATION DES PERSONNES

    Supprimer les restrictions sur la capacité des Africains à voyager, travailler et vivre sur leur propre continent. L’initiative vise à transformer les lois africaines, qui demeurent généralement restrictives pour la circulation des personnes malgré les engagements politiques pris de supprimer les frontières en vue de promouvoir la délivrance de visas par les États Membres afin de renforcer la libre circulation de tous les citoyens africains dans tous les pays africains.

    Pour en savoir plus sur nos initiatives visant à supprimer les restrictions frontalières et à favoriser l'intégration continentale en promouvant la libre circulation des Africains sur le continent (Visitez le site du Département des affaires politiques)

  5. FAIRE TAIRE LES ARMES D'ICI 2020

    Pour atteindre les objectifs de l'Agenda 2063, l'Afrique doit œuvrer pour mettre fin à toutes les guerres, aux conflits civils, à la violence sexiste, aux conflits violents et à la prévention du génocide. En outre, les progrès accomplis dans ces domaines doivent être suivis grâce à la création et la mise en place d'un indice de sécurité humaine en Afrique (AHSI).

    Pour en savoir plus sur nos activités de maintien de la paix (Visitez le site du Département de la paix et de la sécurité)

  6. MISE EN OEUVRE DU PROJET DU BARRAGE GRAND INGA

    Le développement du barrage d'Inga devrait générer 43 200 MW d'électricité, pour soutenir les pools énergétiques régionaux actuels et leurs services combinés afin de transformer l'Afrique des sources d'énergie traditionnelles en sources modernes et de garantir l'accès de tous les Africains à une électricité propre et abordable.

    Pour en savoir plus sur nos initiatives dans les domaines du transport, de l'infrastructure et de l'énergie (Visitez le site du Département de l'infrastructure et de l'énergie)

  7. CREATION D'UN MARCHÉ UNIQUE AFRICAIN DU TRANSPORT AÉRIEN (SAATM)

    et à créer un marché unique du transport aérien unifié en Afrique, afin de donner une impulsion au programme d'intégration économique et de croissance du continent. Le SAATM prévoit la libéralisation totale des services de transport aérien intra-africain en termes d'accès au marché, de droits de trafic pour les services aériens réguliers et de fret par les compagnies aériennes éligibles, améliorant ainsi la connectivité des services aériens et l'efficacité des transporteurs aériens. Il supprime les restrictions à la propriété et prévoit la libéralisation complète des fréquences, des tarifs et des capacités. Il fournit également des critères d'éligibilité pour les transporteurs de la communauté africaine, des normes de sécurité et de sûreté, des mécanismes de concurrence loyale et de règlement des litiges ainsi que la protection des consommateurs.

    Pour en savoir plus sur nos initiatives dans les domaines du transport, de l'infrastructure et de l'énergie (Visitez le site du Département de l'infrastructure et de l'énergie)

  8. ÉTABLISSEMENT D'UN FORUM ÉCONOMIQUE AFRICAIN

    Le Forum économique africain annuel est une réunion multipartite réunissant les dirigeants politiques africains, le secteur privé, les universités et la société civile afin de réfléchir à la manière d'accélérer la transformation économique de l'Afrique en exploitant ses vastes ressources pour renforcer le développement de la population africaine. Le forum discute des opportunités clés ainsi que des contraintes qui entravent le développement économique et propose des mesures à prendre pour réaliser les aspirations et les objectifs de l'Agenda 2063.

    Pour en savoir plus sur nos initiatives d'intégration économique et nos programmes visant à stimuler la croissance et les investissements du secteur privé en Afrique (Visitez le site du Département des affaires économiques)

  9. MISE EN PLACE DES INSTITUTIONS FINANCIERES AFRICAINES

    Le Forum économique africain annuel est une réunion multipartite réunissant les dirigeants politiques africains, le secteur privé, les universités et la société civile afin de réfléchir à la manière d'accélérer la transformation économique de l'Afrique en exploitant ses vastes ressources pour renforcer le développement de la population africaine. Le forum discute des opportunités clés ainsi que des contraintes qui entravent le développement économique et propose des mesures à prendre pour réaliser les aspirations et les objectifs de l'Agenda 2063.

    Pour en savoir plus sur les initiatives visant à créer des institutions financières continentales africaines (Visitez le site du Département des affaires économiques)

  10. LE RESEAU PANAFRICAIN DES SERVICES EN LIGNE

    Il a pour but de mettre en place des politiques et des stratégies qui conduiront à des applications électroniques transformatrices et des services en Afrique; en particulier l'infrastructure terrestre intra-africaine à large bande; et la cybersécurité, faisant de la révolution de l'information la base de la prestation de services dans les industries de la bio et des nanotechnologies et transformant à terme l'Afrique en une société électronique.

    Pour en savoir plus sur nos programmes de développement du secteur des TIC en Afrique (Visitez le site du Département de l'infrastructure et de l'énergie)

  11. STRATEGIE SPATIALE AFRICAINE POUR L’ESPACE EXTRA ATMOSPHERIQUE

    La stratégie africaine pour l'espace extra-atmosphérique vise à renforcer l'utilisation de l'espace extra-atmosphérique par l'Afrique pour soutenir son développement. L'espace extra-atmosphérique revêt une importance capitale pour le développement de l'Afrique dans tous les domaines: agriculture, gestion des catastrophes, télédétection, prévisions climatiques, banque et finances, ainsi que défense et sécurité. L'accès de l'Afrique aux produits de technologie spatiale n'est plus une question de luxe et il est nécessaire d'accélérer l'accès à ces technologies et produits. Les nouveaux développements dans les technologies des satellites les rendent accessibles aux pays africains et des politiques et stratégies appropriées sont nécessaires pour développer un marché régional des produits spatiaux en Afrique.

    Pour en savoir plus sur nos programmes visant à stimuler l'innovation et à développer les sciences et la technologie (Visitez le site du département des RHST

  12. UNE UNIVERSITE AFRICAINE VIRTUELLE ET EN LIGNE

    Le présent projet vise à utiliser des programmes basés sur les TIC pour accroître l’accès à l’enseignement supérieur et à l’éducation permanente en Afrique en atteignant simultanément un grand nombre d’étudiants et de professionnels sur plusieurs sites. Son objectif est de développer des ressources pertinentes et de haute qualité pour un enseignement libre, à distance et électronique (ODeL). afin d’offrir aux étudiants un accès garanti à l’Université, partout dans le monde et à tout moment (24 heures sur 24, 7 jours sur 7).

    Pour en savoir plus sur nos programmes d'éducation à l'aide de technologies innovantes (Visitez le site du département RHST)

  13. CYBERSÉCURITÉ

    La décision d'adopter la Cyber Sécurité en tant que programme phare de l'Agenda 2063 montre clairement que l'Afrique doit non seulement incorporer dans ses plans de développement les changements rapides provoqués par les technologies émergentes, mais également veiller à ce que ces technologies soient utilisées au profit des particuliers africains, des institutions ou des États-nations en assurant la protection et la sécurité des données en ligne. Le projet de cyber sécurité est guidé par la Convention de l'Union africaine sur la cyber sécurité et la protection des données à caractère personnel.

    Pour en savoir plus sur nos initiatives pour faire face à la croissance de l'économie Internet en Afrique, à sa gouvernance et à la gestion de la sécurité en ligne (Visitez le site du Département de l'infrastructure et de l'énergie)

  14. GRAND MUSEE AFRICAIN

    La Charte de la renaissance culturelle africaine reconnaît le rôle important que joue la culture en mobilisant et en unifiant les peuples autour d'idéaux communs et en promouvant la culture africaine pour construire les idéaux du panafricanisme. Le projet du Grand musée africain vise à sensibiliser les gens à la diversité des biens culturels, dynamiques et immenses de l'Afrique, ainsi qu'à l'influence de l'Afrique sur les diverses cultures du monde, notamment dans les domaines de l'art, de la musique, des langues, des sciences, etc. . Le Grand musée africain constituera un centre de coordination pour la préservation et la promotion du patrimoine culturel africain.

    Pour en savoir plus sur nos initiatives pour faire face à la croissance de l'économie Internet en Afrique, à sa gouvernance et à la gestion de la sécurité en ligne (Visitez le site du Département de l'infrastructure et de l'énergie)