Note aux rédacteurs: Visite du Président de la Commission de l'Union africaine en République du Soudan

Dates: 
November 09, 2017

Note aux rédacteurs: Visite du Président de la Commission de l'Union africaine en République du Soudan

Addis Abéba, le 9 novembre 2017: Le Président de la Commission de l'Union africaine, Moussa Faki Mahamat, a effectué, du 5 au 7 novembre, une visite officielle en République du Soudan. Sa délégation incluait la Commissaire chargée des Affaires sociales, Amira El Fadil, et d’autres responsables de l’Union africaine.

Au cours de la visite, le Président de la Commission a rencontré le Président Omar Hassan Al-Bashir, ainsi que d'autres responsables soudanais, dont le Premier Vice-Président Bakri Hassan Saleh, le Ministre des Affaires étrangères Ibrahim Ghandour, le Ministre de l'Intérieur Hamid Manan et le Président de la Cour Suprême Haider Dafalla. Il a également interagi avec d'autres acteurs tels que le Secrétaire général du Conseil des Partis politiques africains en Afrique (CAPP), Nafie Ali Nafie.
 
Le Président de la Commission a également rencontré le Directeur général de la Banque arabe pour le Développement en Afrique (BADEA), Sidi Ould Tah.
 
La visite a été l'occasion d'un échange de vues sur des questions d’intérêt pour la sous-région et l'Afrique dans son ensemble. Au cours des rencontres avec les responsables soudanais, le rôle important et stabilisateur que le Soudan peut jouer dans la région a été discuté, et la nécessité de traiter les conflits affectant le continent de manière unie et coordonnée a été particulièrement soulignée. En ce qui concerne les processus en cours au Soudan, le rôle clé de l'Union africaine, à travers son Groupe de mise en œuvrer de haut niveau, a été reconnu. Les autorités soudanaises se sont félicitées de l’implication continue de l'Union africaine, en particulier du rôle de facilitation du Groupe de haut niveau.
 
La question de la migration illégale a également été examinée, en particulier dans le contexte de l'Initiative de l'Union africaine sur la traite des êtres humains et le trafic de migrants dans la Corne de l’Afrique. À cet égard, il a été convenu d’accélérer la finalisation de l'accord de siège relatif au Centre opérationnel régional de Khartoum pour le partage d'informations sur la criminalité transnationale organisée.
 
Le Président de la Commission a informé ses interlocuteurs soudanais des mesures de suivi prises par la Commission dans le cadre de la réforme institutionnelle de l'Union africaine. Le Soudan a réaffirmé son attachement au processus de réforme, ainsi qu'à la mise en œuvre de l'Agenda 2063, avec un accent particulier sur le premier Plan décennal de mise en œuvre et ses projets phares, notamment la Zone continentale de libre-échange.
 
Au cours de la réunion avec le Directeur général de la BADEA, la nécessité d'une plus grande collaboration et coordination sur les questions de développement sur le continent a été soulignée. Le Directeur général de la BADEA a exprimé l'engagement de son institution à soutenir la mise en œuvre des projets phares du premier Plan décennal de mise en œuvre de l’Agenda 2063.
 
Le Président de la Commission a également rencontré le groupe des ambassadeurs africains à Khartoum. Il les a longuement entretenus des activités de l'Union africaine et a eu un échange de vues avec eux axé sur la réforme institutionnelle de l'Union africaine et l'Agenda 2063.
 
Enfin, le Président de la Commission s'est adressé aux étudiants de l'Université internationale d'Afrique, qui lui a décerné une distinction.