Le Président de la Commission de l'Union africaine inaugure la banque continentale de vaccins vétérinaires

Dates: 
January 31, 2018

Le Président de la Commission de l'Union africaine inaugure la banque continentale de vaccins vétérinaires

Addis Abéba, le 31 janvier 2018 : Le Président de la Commission de l'Union africaine, Moussa Faki Mahamat, a inauguré, ce jour, lors d’une cérémonie tenue au Centre panafricain de Vaccins vétérinaires de l'Union africaine basé à Debre Zeit, en Éthiopie, la Banque continentale de vaccins vétérinaires. Il a aussi dévoilé le Mémorial érigé pour marquer l'éradication de la peste bovine en Afrique.

La Banque continentale de vaccins vétérinaires vise à assurer une préparation aux situations d'urgence pour répondre aux maladies animales en Afrique, notamment à toute réapparition éventuelle de la peste bovine à la suite de son éradication en 2011. La Banque a une capacité de 15 millions de doses de vaccins. La Commission de l'Union africaine, à travers ses agences spécialisées, à savoir le Bureau interafricain des Ressources animales (BIRA), basé à Nairobi, et le PANVAC, a joué un rôle de premier plan dans l’éradication de la peste bovine en Afrique.

Dans son discours à l'occasion de l'inauguration de la Banque de vaccins, le Président de la Commission a souligné le rôle crucial de l'élevage dans le développement de l'Afrique et le bien-être de ses populations. Dans ce contexte, il a souligné l'engagement de l'Union africaine à poursuivre et à intensifier ses efforts de lutte contre les maladies animales sur le continent. Il a félicité le PANVAC et le BIRA pour leur contribution remarquable dans ce domaine.

La Commission exprime sa gratitude au Gouvernement de la République fédérale démocratique d'Éthiopie pour le soutien indéfectible apporté au PANVAC et pour l’étroite collaboration avec l'Institut national vétérinaire de l'Éthiopie. L’Union africaine apprécie également le soutien que les partenaires internationaux apportent au PANVAC, en particulier l'Organisation des Nations unies pour l'Alimentation et l'Agriculture, l'Organisation mondiale de la Santé animale, l'Union européenne, la Fondation Gates, l’Agence des Etats-Unis pour le Développement international et l’Alliance mondiale pour le Développement des Médicaments vétérinaires (GALVmed), ainsi que l’Espagne, la France et le Japon.

Le PANVAC a été créé en 1996 pour soutenir l’éradication de la peste bovine en Afrique, et est devenu une institution de l'Union africaine en 2004. Il est chargé d’assurer un contrôle international indépendant de la qualité des vaccins vétérinaires produits ou importés en Afrique. Il est l'un des quatre centres dans le monde certifiés par l’Organisation des Nations unies pour l’Alimentation et l’Agriculture et l'Organisation mondiale de la Santé animale pour la garde des souches virales de la peste bovine. Il s’agit aussi du seul centre au monde autorisé à détenir, dans le même établissement, les souches virales et vaccinales de la peste bovine.

L’on estime que 90% de la viande consommée en Afrique provient d’animaux protégés avec des vaccins certifiés par le PANVAC.

La cérémonie d’aujourd’hui a vu la participation de la Commissaire à l'Economie rurale et à l'Agriculture de la Commission de l'Union africaine, de la Ministre éthiopienne de l'Elevage et des Pêches, de membres du corps diplomatique à Addis Abéba, de représentants de laboratoires africains producteurs de vaccins et de Directeurs de Services vétérinaires, ainsi que de l’Organisation des Nations unies pour l'Alimentation et l'Agriculture.