Déclaration du Président de la Commission de l'Union africaine sur le Sommet entre la République populaire démocratique de Corée et les États-Unis d’Amérique

Dates: 
June 13, 2018

Déclaration du Président de la Commission de l'Union africaine sur le Sommet entre la République populaire démocratique de Corée et les États-Unis d’Amérique

Addis Abéba, le 13 juin 2018: Le Président de la Commission de l'Union africaine, Moussa Faki Mahamat, se félicite de la tenue, hier, à Singapour, du Sommet historique entre le Président de la Commission des Affaires d'État de la République populaire démocratique de Corée, Kim Jong-un, et le Président des États-Unis d'Amérique, Donald J. Trump. Intervenant dans le prolongement du Sommet inter-coréen du 27 avril 2018, qui a adopté la Déclaration de Panmunjom, cette réunion et la Déclaration conjointe qui en a résulté marquent une nouvelle et encourageante étape dans la quête d’une paix, d’une sécurité et d’une stabilité durables dans la Péninsule coréenne, y compris sa dénucléarisation complète.

Le Président de la Commission félicite les deux dirigeants pour leur engagement. Il forme l’espoir que la République populaire démocratique de Corée et les États-Unis d’Amérique maintiendront le cap et poursuivront leurs efforts animés du même esprit constructif, en vue de mettre pleinement en œuvre les résultats de leur Sommet. L'établissement de nouvelles relations entre les deux pays et la résolution des graves et anciens problèmes auxquels la Péninsule coréenne est confrontée, en particulier à travers sa dénucléarisation, revêtent une importance cruciale pour le monde entier, y compris l'Afrique.

De tels développements positifs ouvriront une ère nouvelle faite de paix, de prospérité et de confiance mutuelle dans la Péninsule coréenne. Ils renforceront également la pertinence du principe du règlement pacifique des différends, qui constitue le chemin le plus viable pour arriver à des solutions durables, tout en contribuant grandement à la consolidation du régime international de non-prolifération des armes de destruction massive, y compris les armes nucléaires. L’Union africaine est profondément attachée à ces deux principes, dont le respect est essentiel au maintien de la paix et de la sécurité internationales.